L'attractivité économique de la Bretagne

Publié le par Vincent Gollain

Source : Photos libres de droit

L'INSEE Bretagne en partenariat avec le Conseil régional de Bretagne et la Préfecture de la région Bretagne ont publié fin 2006 un excellent dossier de la Série Octant consacré à l'attractivité de la Bretagne. Ce document est disponible gratuitement sur Internet sur le site de l'Insee Bretagne.

Ce dossier s'appuie sur la définition de l'attractivité au sens de la DGTPE c'est à dire "comme la capacité d'un territoire à attirer les activités nouvelles et les facteurs de production mobiles : capitaux, équipements ou travailleurs qualifiés.

Pour traiter de ce sujet, l'étude distingue trois chapitres :

- La mesure de l'attractivité économique est effectuée au chapitre 1 à travers plusieurs séries d'indicateurs : attractivité des zones d'emplois (indicateur composite), créations d'entreprises, transferts d'établissements, évolution de l'emploi salarié.

- Les déterminants de l'attractivité économique sont traités au second chapitre. Il s'agit pour les auteurs de déterminer les liens entre l'indicateur d'attractivité et certaines caractéristiques économiques et sociales ou spécificités de la zone géographique étudiée. Plusieurs déterminants ont été retenus comme particulièrement importants : l'effet d'agglomération, la présence d'infrastructures et services aux entreprises, et certains éléments de compétitivité (niveau de formation des actifs, efforts de R&D, niveau d'investissement des entreprises, etc.).

- L'attractivité économique des zones d'emploi bretonnes est traitée au troisième chapitre. Les villes de Rennes, Vannes, Auray et Saint-Malo sont classées dans la catégorie des zones d'emploi très attractives. A l'inverse, Carhaix et Fougères sont confrontées à des diffcultés économiques qui pèsent sur l'attractivité.

Publié dans études

Commenter cet article