Les 12 marchés de l'attractivité territoriale

Publié le par Vincent Gollain


J'ai proposé dans un article précédent de définir l'attractivité d'un territoire est sa capacité à attirer et retenir des activités économiques durant une période donnée. Quels sont les marchés concernés ?

Je propose de retenir 12 marchés clés pour mesurer l'attractivité d'un territoire :
    - les entrepreneurs c'est à dire de porteurs de projets de nouvelles entreprises à créer;
    - les entreprises (c'est souvent le coeur de marché), mais aussi de commerçants et d'artisans;
    - les associations et d'organisations nationales (administrations par exemple) ou internationales (ONG);
    - des populations actives spécifiques telles que des chefs d'entreprises, chercheurs ou actifs qualifiés de certaines professions;
    - des habitants, y compris les populations inactivces comme les retraités (effets multiplicateurs de leurs dépenses);
    - des événements festifs et récréatifs;
    - des événements et rencontres professionnels (salons, congrès, incentives, etc.);
    - des touristes d'affaires, notamment en lien avec les événements accueillis;
    - des touristes de loisirs;
    - des consommateurs (par exemple pour des commerce de centre-ville ou des centres commerciaux);
    - des capitaux mobiles (VC's, amorçage, business angels, investisseurs immobiliers, etc.);
    - des grands équipements publics et privés (équipements de recherche, infrastructures, etc.).

L'analyse de l'attractivité territoriale suppose donc de rechercher les indicateurs adéquates permettant de mesurer la position réelle du territoire concerné.

Commenter cet article