Les Mines versus classement de Shanghai

Publié le par Vincent Gollain

L'école des Mines de paris, France, (c) auteur.

Après l'université de Shanghai, l'Ecole des Mines de paris vient de publier la seconde édition de son Classement international professionnel des établissements d'enseignement supérieur.

Ce classement est établi à partir du nombre d'anciens élèves figurant parmi les dirigeants exécutifs des 500 plus grandes entreprises mondiales.

Le classement obtenu diffère de celui de l'université de Shanghai et permet notamment aux établissements français de se placer en meilleure position puisque 5 établissements français se classe parmi les 20 premiers : HEC (7eme place), ENA (10ème), Sciences Po (11ème), Polytechnique (15eme) et l'école des Mines (20ème).

Cet autre éclairage illustre la qualité de l'enseignement dispensé par nos établissements d'enseignements supérieurs, surtout au regard de leur poids face aux grands autres établissements mondiaux. L'orientation "business" des établissements français est ainsi reconnu.

En définitive, si le classement de Shanghai classe les établissements mondiaux sous l'angle de la recherche et de l'inovation, celui des Mines offre une analyse plutôt sous l'angle "formation pour le business".  Deux manières de voir et deux façons de mesurer l'attractivité !


Publié dans études

Commenter cet article